Richesse par habitant la République tchèque poursuit son rattrapage économique
Richesse par habitant la République tchèque poursuit son rattrapage économique

Le niveau économique relatif de la République tchèque va continuer à augmenter et à se rapprocher de celui des dix-neuf pays membres de la zone euro dans les prochaines années, prévoit le ministère des Finances.

Dans sa dernière prévision macroéconomique du mois d’avril, le ministère s’attend à ce que le produit intérieur brut par habitant (corrigé des disparités de pouvoir d’achat monétaires) atteigne 88 % de la moyenne de la zone euro l’année prochaine, et ce après une probable légère baisse à 87 % cette année. En 2020, ce PIB par tête a atteint un montant de 40 293 euros pour les Tchèques.

La République tchèque devrait ainsi devancer des pays comme la Pologne (72 % en 2021), la Hongrie (71 %), la Slovaquie (67 %) – ses trois pays partenaires au sein du groupe de Visegrád -, le Portugal, la Slovénie ou encore l’Espagne (83 %). Sa richesse se rapproche aussi un peu plus de celle de l’Italie.

Le ministère indique également que, à l’exception de la Lituanie, le PIB par habitant en termes de parité de pouvoir d’achat a diminué l’année dernière dans tous les pays pris en considération dans l’étude. Cette baisse a été la plus importante dans les pays du sud de l’Europe, très orientés sur le tourisme, y compris en France (45 454 euros en 2020).

Parallèlement, le niveau des prix en République tchèque a atteint 69 % de la moyenne affichée dans la zone euro et devrait grimper jusqu’à 71 % cette année et à 72 % en 2022.

Compilé par le personnel du Conseil du PECO