L’incertitude de l’équipe de football russe en quarts de finale de la Coupe du monde cet été l’a propulsé dans les 50 premiers du dernier classement de la FIFA depuis que la Russie a accueilli le championnat.

La performance de la Russie a aidé l’équipe à catapulter 21 places à la 49ème place, ce qui en fait le plus gros mouvement par rang, selon le tableau mis à jour de la FIFA jeudi.
La performance de la Russie a aidé l’équipe à catapulter 21 places à la 49ème place, ce qui en fait le plus gros mouvement par rang, selon le tableau mis à jour de la FIFA jeudi.

La Russie a eu son rêve de coupe du monde coupé le 8 juillet, lorsque la Croatie s’est imposée 4 à 3 aux tirs au but en un quart de finale spectaculaire qui s’est terminé 2-2 après un temps additionnel. La Russie est entrée dans le tournoi en tant que équipe la moins bien classée, à une 70ème place historique.

La performance de la Russie a aidé l’équipe à catapulter 21 places à la 49ème place, ce qui en fait le plus gros mouvement par rang, selon le tableau mis à jour de la FIFA jeudi.

La championne de la Coupe du monde 2018, la France, a été la plus grande productrice de points, ayant décroché la première place du classement, devant l’Allemagne qui a chuté à la 15e place. La Belgique et le Brésil se sont classés deuxième et troisième, tandis que la Croatie et l’Uruguay ont terminé parmi les cinq premiers.

La FIFA a déclaré avoir modifié l’algorithme de son système de notation pour tenir compte des équipes inactives et des pertes ou s’être opposé à une opposition plus faible.