Emplois, salaires : PSA prévoit un régime strict pour 2018

Le constructeur va poursuivre sa politique de départs volontaires. « Nos coûts fixes ont fortement diminué. Et nous voulons encore franchir un cap supplémentaire », explique le DRH de PSA, Xavier Chéreau, aux « Echos ».

Ne pas reproduire les mêmes erreurs.  Alors que les comptes de PSA sont de nouveau rutilants , le constructeur automobile ne veut surtout pas rompre avec le « malthusianisme » pratiqué depuis trois ans. PSA a écoulé un peu plus de 3,6 millions de voitures en 2017. Or « il avait une structure inadaptée, pensée pour vendre quatre millions de véhicules par an.

Originally posted 2018-02-13 20:53:01.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: