Report des pourparlers de coalition

Robert Fico

Trois partis de la coalition gouvernementale slovaque en crise du premier ministre Robert Fico ont reporté vendredi leurs pourparlers à une autre date, pour des raisons de santé de ce dernier, selon sa porte-parole. “Le premier ministre Robert Fico ne participe pas à la session du conseil de la coalition pour des raisons de santé”, a indiqué à l’AFP Beatrice Szabova.

L’annonce de l’indisposition de M. Fico a été faite une heure avant le début programmé des pourparlers. Fico, 52 ans avait connu par le passé des problèmes cardiaques. Il a subi une intervention chirurgicale quelques semaines après s’être assuré un troisième mandat au pouvoir, en mars 2016.

Le parti populiste social-démocrate Smer-SD de Fico, mène une coalition gouvernementale disposant de 79 voix dans un Parlement de 150 députés. Le Smer-SD possède à lui seul 49 voix, alors que ses deux alliés, le parti nationaliste SNS et celui de la minorité hongroise, disposent chacun de 15 sièges.

La coalition s’est trouvée en crise lundi suite à l’annonce d’Andrej Danko, le président du SNS, de retirer au gouvernement son soutien s’il n’y avait pas “un ajustement des rapports et des relations”. Le report des pourparlers prévus vendredi “pourrait être un signe destiné à faire savoir à Danko qu’il ne pourra pas dicter ni définir des règles à Fico”, selon Jan Baranek, un analyste du groupe de réflexion Polis.

Les tensions au sein de la coalition ont coïncidé avec des soupçons de corruption formulés à l’égard d’un des ministres du SNS. Des milliers de Slovaques ont manifesté ces derniers mois dans la rue, appelant au départ de hauts responsables du gouvernement accusés de manquer de zèle dans leur combat contre la corruption.

Originally posted 2018-01-11 11:17:25.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: