SLALOM : PETRA VLHOVA SURPREND MIKAELA SHIFFRIN

Surprise en ouverture de la saison de slalom à Levi avec le succès de la Slovaque, qui a surclassé l’Américaine en seconde manche.

Image result for PETRA VLHOVA

Non, Mikaela Shiffrin n’est pas invincible. L’Américaine, si dominatrice en slalom depuis trois ans, a peut-être trouvé une rivale à sa mesure, capable de relancer un suspense que les écarts colossaux réalisés par la skieuse de Vail avaient souvent tendance à tuer dès la première manche. Cette concurrente d’envergure se nomme Petra Vhlova qui a remporté à Levi, ce samedi, le troisième slalom de sa carrière. Le deuxième d’affilée puisqu’elle avait déjà dominé Shiffrin en clôture de la saison précédente à Aspen. Un symbole fort, comme elle le reconnaissait d’ailleurs elle-même après sa course : «C’est incroyable, j’avais gagné la dernière course de la saison passée et c’est toujours compliqué de confirmer. Mikaela est si rapide mais je le suis aussi maintenant. C’est un sentiment magnifique que de réussir à la devancer une nouvelle fois

Les Françaises en retrait

Une performance unique donc qu’a réalisée la Slovaque, d’abord en mode résistance lors d’une première manche dominée par Shiffrin en 55’’66. Mais Vhlova ne se désunissait et parvenait avec talent à limiter la casse avec seulement deux dixièmes de retard (+0’’21). Autrement dit, tout restait possible pour le second acte. Les autres filles, elles, pointaient toutes à plus d’une seconde de l’Américaine, exception faite de la Suédoise Frida Hansdotter à sept dixièmes. Le duel attendu pouvait dès lors débuter. Consciente qu’elle devait attaquer pour faire douter Shiffrin, Vhlova dévalait alors la pente sans le moindre temps mort pour signer un superbe 54’’11. Impressionnant. Tellement que même l’Américaine venait buter à trois dixièmes (54’’42) de la Slovaque. Soit un petit dixième de trop, suffisant pour faire le bonheur d’une Vhlova désormais très sérieuse candidate au globe de la discipline.

Dans le camp français, pour son retour aux affaires, Nastasia Noens a assuré en finissant 26e. Un classement loin de ceux qu’elle visera dans l’avenir mais comme elle nous l’avait confié avant ce premier slalom de la saison, la Niçoise doit d’abord se reconstruire et enchaîner les manches avec application avant de rechercher davantage la performance. Anne-Sophie Barthet, elle, a déçu en échouant à la 38e place. Prochain rendez-vous en slalom le 26 novembre à Kellington, aux Etats-Unis, avec sans doute une Shiffrin revancharde dans le portillon de départ.

Originally posted 2017-11-11 15:56:27.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: