La part de ceux qui pensent que la corruption est un phénomène rare est quant à elle passée de 9% à 6%, et la part de ceux qui ne pouvaient pas le dire est passée de 14% à 4%.

La part de ceux qui pensent que la corruption est un phénomène rare est quant à elle passée de 9% à 6%, et la part de ceux qui ne pouvaient pas le dire est passée de 14% à 4%.