TOKYO – En février prochain, dix couples de même sexe porteront plainte contre le gouvernement pour ne pas avoir obtenu l’égalité de mariage, ont déclaré leurs avocats.

"le mariage ne doit être fondé que sur le consentement mutuel des deux sexes
“le mariage ne doit être fondé que sur le consentement mutuel des deux sexes

Les couples qui cherchent à obtenir réparation vont porter plainte devant les tribunaux de district du pays, y compris Tokyo et Nagoya.

L’article 24 de la Constitution dispose que “le mariage ne doit être fondé que sur le consentement mutuel des deux sexes“.

Le gouvernement a indiqué qu’il interprétait cela comme s’appliquant uniquement aux couples hétérosexuels, tandis que les avocats travaillant pour les couples soutiennent que certains juristes ne considèrent pas cela comme une interdiction du mariage entre personnes du même sexe.

Le gouvernement affirme également que les termes “mari et femme” utilisés dans les lois civiques et dans la loi sur l’enregistrement de la famille désignent un homme et une femme et ne peuvent donc pas accepter de demandes de mariage émanant de couples gays et lesbiens.

L’égalité des mariages a déjà été légalisée dans d’autres parties du monde. Les Pays-Bas ont été les premiers à le faire en avril 2001, suivis des autres pays européens. Taiwan sera le premier en Asie à se joindre à eux en mai prochain.

“Nous voulons que notre appel soit généralisé afin que la liberté de se marier soit reconnue pour tous”, a déclaré Shinya Maezono, l’un des avocats.

Natalie