Un Polonais de 64 ans est condamné à huit ans d’emprisonnement pour avoir usurpé l’identité d’un dentiste après avoir prétendument extrait une partie de la dent d’une femme alors qu’il n’avait pas de permis médical.

project_smile_surgical_treatment

Les enquêteurs ont déclaré qu’une femme du nord de la Pologne s’était rendue à son cabinet de dentiste le 16 mars avec une dent douloureuse, où elle avait été soignée par un homme de 64 ans, identifié uniquement sous le nom de Mariusz B.

L’homme a traité deux des dents de la femme et «a tenté, après avoir administré son anesthésiant, d’extraire une autre dent», a déclaré Ewa Bialik, porte-parole du bureau du procureur national de Pologne.

Bialik a ajouté que la femme est partie après avoir payé 200 PLN (46 EUR; 54 USD), mais est allée voir un autre dentiste plus tard dans la journée «où elle a reçu une aide professionnelle et où la racine d’une dent laissée par Mariusz B. a été retirée» .