Le chef du parti au pouvoir en Roumanie a qualifié les manifestations de rue plus tôt ce mois-ci de “coup d’Etat manqué”

Liviu Dragnea, le chef du parti social-démocrate (PSD), a déclaré que le président du pays, Klaus Iohannis, avait encouragé les manifestants en critiquant la réaction de la police qui avait blessé des centaines de manifestants. 

roumanie

Environ 100 000 manifestants, dont beaucoup sont revenus de l’étranger, sont descendus dans la rue le week-end du 10 août pour exprimer leur opposition au gouvernement. La police a riposté avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision Antena 3, Dragnea, condamné en juin à trois ans et demi de prison pour avoir incité une autre personne à abuser de son poste, a déclaré qu’il souhaitait mettre en accusation Iohannis.

Dragnea fait appel des accusations portées contre lui. Il lui est interdit de devenir premier ministre en raison d’une condamnation antérieure pour fraude électorale. Son parti a cherché à plusieurs reprises à assouplir les lois sur la corruption, affirmant que les procureurs avaient des motivations politiques.

Dragnea a également déclaré, sans fournir de preuve, qu’il avait été au centre d’une tentative d’assassinat international l’année dernière, financée par une “personne célèbre” qu’il a refusé de nommer.

Originally posted 2018-08-23 09:31:45.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: