Les producteurs de pétrole russes ont déjà ramené la production de pétrole à des niveaux record cette année et stimuleront la production de brut l’année prochaine grâce au lancement de plusieurs nouveaux projets, a déclaré le 13 août l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

L'OPEP prévoit que la production pétrolière moyenne en Russie sera de 11,15 millions de barils par jour en 2018 et de 11,17 millions de barils par jour en 2019.
L’OPEP prévoit que la production pétrolière moyenne en Russie sera de 11,15 millions de barils par jour en 2018 et de 11,17 millions de barils par jour en 2019.

La production pétrolière russe a récemment augmenté pour atteindre le chiffre record de 11,2 millions de barils par jour, ce qui a permis aux producteurs de pétrole de réaliser des profits démesurés cette année. Le producteur russe de pétrole, Rosneft, a déjà réalisé plus de bénéfices au cours du premier trimestre de cette année qu’en 2017, ce qui en a récemment fait la société la plus précieuse du pays. Le ministère russe de l’énergie a relevé ses prévisions de production de pétrole de 201 millions de tonnes en 2018.

“En 2019, les sociétés pétrolières russes ont le potentiel d’augmenter leur production par le biais de nouveaux développements. Production supplémentaire de pétrole, de [liquides de gaz naturel] Les LGN et le condensat pourraient provenir de plusieurs projets tels que Uvat, East-Siberian, Vankorneft, Messoyakha et Yamal “, A indiqué l’OPEP, selon l’agence de presse officielle TASS.

Rosneft a trois nouveaux projets qui devraient entrer en production pour la production de pétrole au quatrième trimestre de cette année, a indiqué l’OPEP. Le champ Tagulskoye devrait être opérationnel en novembre 2018. Le champ Russkoye et la phase 2 du champ Srednebotuobinskoye devraient démarrer en décembre de cette année.

L’OPEP prévoit que la production pétrolière moyenne en Russie sera de 11,15 millions de barils par jour en 2018 et de 11,17 millions de barils par jour en 2019.