Des milliers de Roumains ont protesté contre la corruption et la police a répondu avec force

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées vendredi dans la capitale roumaine de Bucarest pour protester contre la corruption et ce que les détracteurs du gouvernement disent être un État de droit très affaibli dans le pays européen.

3540

Des centaines de personnes ont été blessées lorsque la police a riposté avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

Le président roumain Klaus Iohannis a critiqué la réaction brutale de la police, la qualifiant de “intervention brutale, fortement disproportionnée par rapport aux actes de la majorité des gens”.

“Le ministère de l’Intérieur doit expliquer de toute urgence la manière dont il a géré les événements de ce soir”, a écrit le leader centriste dans un communiqué publié sur Facebook. Il a également indiqué qu’il avait demandé au procureur général d’examiner la légalité de l’intervention de la police anti-émeute.

Outre les manifestants, des policiers ont également été blessés lorsque des manifestants ont riposté, certains ayant apparemment lancé des bouteilles. Reuters a rapporté qu’au moins 400 personnes avaient recherché des soins médicaux et que les manifestations étaient en grande partie organisées par des expatriés roumains travaillant à l’extérieur du pays. Au moins 3 millions de Roumains vivent et travaillent à l’étranger, mais les médias locaux ont indiqué qu’un certain nombre d’entre eux sont rentrés chez eux pour participer aux manifestations de ce week-end, qui se sont également déroulées dans d’autres régions du pays.

Et samedi, des milliers de manifestants sont rentrés dans la rue pour demander la démission du gouvernement. Reuters a rapporté qu’ils criaient “Démission!” Devant les bâtiments du gouvernement. L’AP a déclaré que Georgian Enache, un porte-parole de la police, a déclaré que la répression de la police vendredi était une “violence d’Etat légitime” parce que les manifestants refusaient de partir malgré les avertissements.

Les manifestations découlent des frustrations de longue date des Roumains avec les sociaux-démocrates (PSD) au pouvoir. La transparence est l’un des pays les plus corrompus de l’Union européenne, selon Transparency International. L’agence de lutte contre la corruption du pays a poursuivi un certain nombre d’affaires de corruption et, en 2016, a réussi à poursuivre 713 responsables, selon l’AP. Parmi eux se trouvaient un certain nombre de politiciens, dont un sénateur et 28 maires.

Mais en juillet, Laura Codruta Kovesi, principale procureure anti-corruption, a été licenciée. Kovesi avait le soutien du président, mais la ministre de la Justice l’a accusée d’avoir outrepassé et c’est finalement Iohannis qui a été forcée de la renvoyer après une décision de justice. Le PSD aurait également menacé de le suspendre s’il mettait un terme à son déménagement.

Cet été, le PSD a également procédé à une révision judiciaire que certains observateurs considèrent comme une menace pour l’état de droit en Roumanie. En juin, une douzaine de pays, dont les États-Unis, ont mis en garde contre une modification de la législation qui affaiblirait l’état de droit ou la capacité de la Roumanie à lutter contre le crime ou la corruption. .

Au début de 2017, des manifestants roumains sont descendus dans la rue en réponse à un décret qui assouplissait les lois sur la corruption. On croyait que c’était la plus grande manifestation depuis des décennies. Les protestations contre le gouvernement et les rassemblements en sa faveur se sont poursuivis depuis lors.

Après que Iohannis eut critiqué la réponse de la police à la manifestation de vendredi, le Premier ministre Viorica Dancila a déclaré que M. Iohannis «incitait la population à s’opposer aux autorités», a rapporté l’AFP.

Sur Twitter, le chancelier autrichien Sebastian Kurz a condamné “les violents affrontements à Bucarest, où de nombreux manifestants et journalistes ont été blessés”.

“Nous attendons des explications complètes”, a-t-il écrit. Au moins un journaliste blessé a travaillé pour un journal autrichien.

Originally posted 2018-08-12 12:58:21.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: