Cette année marque les 10 ans d’indépendance du Kosovo

L’indépendance du Kosovo fête ses 10 ans, mais ce fait est toujours un statut fragile et contesté.

Prizren_Visit_Prizren_Be_In_Kosovo

 

En effet, 106 Etat membres des Nations Unies ont reconnu la souveraineté du Kosovo. Cependant, les Etats voisins Serbie et Bosnie-Herzégovine refuse de reconnaître ce statut d’indépendance.

Le statut d’indépendance du Kosovo avait été mis à mal, puis reconnu officiellement par les Nations Unies en Juillet 2010. La conclusion était controversée, car ne convenait pas aux règles du droit international. En 2015, l’Union européenne a tenté de mettre de l’ordre avec ce statut d’indépendance avec un agrément de stabilisation.

Les défis économiques malgré son indépendance

Malgré le gain de son indépendance, contre le gré de ses voisins, le Kosovo fait face à des problèmes économiques et culturels. Le taux de chômage chez les jeunes est élevés, et source d’extrémisme envers les partis islamiques. Aussi, le pays est ainsi confronté à une plaque tournante pour la drogue, une économie souterraine subsidiaire pour contrer le manque d’investissement industriel et technologique dans une région isolée. Le Serbie, son meilleur ennemi, compte sur l’appui de la Russie, et plusieurs indicateurs montrent l’indépendance du Kosovo est en péril.

Le Kosovo et sa place dans l’ancienne Yougoslavie

La Serbie, malgré vouloir  le rassemblement du Kosovo dans son contrôle géographique et politique, devra aussi absorber le lot de troubles que cette zone a généré, porte entre l’Europe et le Moyen-Orient.

Le Kosovo a des problèmes démographiques, une économie vacillante, et de nombreux problèmes politiques. Les Albanais du Kosovo ont un taux de fécondité le plus élevé de ce territoire, ce qui pourrait changé la composition ethnique de Serbie. Le Kosovo lui-même a vécu ce changement, avec notamment un conflit religion entre orthodoxe et islamisme. Au-delà des conflits religieux, ce sont des modes de vie qui se confrontent. Les Albanais du Kosovo seront donc représentés de fait au Parlement Serbe.

Le Kosovo est un centre historique de l’histoire serbe, aussi la zone géographique où les batailles contres les Turques ont eu lieu. La Serbie souhaite cependant rejoindre l’Union européenne et est bien consciente les critères d’adhésion réfère à l’acceptation de l’indépendance du Kosovo. Les opinions au Parlement serbe sont donc en faveur d’un choix conciliant.

Les Serbes au Kosovo et les Albanais en Serbie centrale – © wikipedia

Originally posted 2018-04-05 17:56:12.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: