Whirlpool a été au centre des débats lors des élections italiennes, sur la délocalisation de la production en Slovaquie

L’usine de Whirpool, basée à Turin, a attiré l’attention des politiques suite à l’annonce d’une délocalisation en Slovaquie.

Whirlpool globalise sa production en Slovaquie pour réduire les coûts salariaux

Entreprise rentable sur le marché européen, le fabricant d’équipements pour la maison avait un pic de production à l’usine de Turin de près de 5000 unités par jour.

Entre 2012 et 2016, le bénéfice d’exploitation a été triplé, mais il semble que pour les dirigeants la marge opérationnelle n’était pas suffisante. Un transfert de compétence a été opéré doucement en Slovaquie avec l’envoi de chefs de production pour installer de nouvelles lignes.

Pour continuer la réduction des coûts, l’entreprise ne fournissait plus le service du transport, desservant les campagnes de Turin, puis les salaires ont été baissé de 50 centimes de l’heure. De plus, le restaurant d’entreprise a été à son retour annulé.

Début janvier, la direction américaine annonce la fermeture du site, au profit de celui de Slovaquie. Seuls une quarantaine d’employés seront maintenus en Italie pour le maintien de la gestion commerciale dans le pays.
Symbole d’une Italie incapable de garder des emplois, l’usine de Turin rentre dans les débats, malgré une économie italienne qui montre des signes encourageants de reprise.

Le parti de Silvio Berlusconi profite de cette aubaine afin de conquérir des voix, porteur d’un projet anti-européen, attaquant le parti Centre-gauche incapable de régler les délocalisations. Cependant, les ouvriers du site, qui ne sont pas dupes, refusent cette prise d’otage des politiques se servant de leur cause pour les élections législatives.

En sortie des élections italiennes, aucune majorité n’est sortie des urnes, et des coalitions se forment pour gouverner un pays en manque de repères économiques. La Slovaquie, comme de nombreux pays de l’Europe Centrale, profite actuellement de son positionnement géographique et d’une main d’œuvre qualifiée et compétitive pour récupérer des emplois en provenance des pays de l’Europe de l’Ouest.

Même processus qu’en Italie, même produits, mais taxes moins élevées

Source: www.whirlpool.sk

Originally posted 2018-03-06 15:11:42.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: