Les robots vont-ils remplacer le travail des ouvriers, dans les usines en Slovaquie ?

Robotisation du travail de soudure chez VW

Les robots remplaçant les humains sont dédiés aux tâches les plus lourdes, dangereuses, et ennuyeuses.

L’automatisation de l’industrie automobile est une tendance forte, et la Slovaquie suit aussi cette modernisation.

En moyenne, les véhicules sur la chaine de production défilent à une cadence d’un véhicule par minute, et dans la contrainte des coûts de production, il y a une constante pression de productivité. Sur 15 ans, certains experts prédisent une augmentation du rendement par deux.

Aussi, une machine a une capacité de précision que ne peut avoir un humain, et sur un volume important et des cadences élevées, une machine bien paramétrée sera plus précise et fournira un travail de meilleure qualité.
Cependant, les robots 2.0 sont évolutifs et en interaction avec l’opérateur, qui pourra modifier certains paramètres pour adapter face à une production changeante. Il y a aura donc une perte d’emploi pour les catégories de personnels les moins qualifiés, mais une augmentation de salaire et de responsabilités pour les techniciens qualifiés.

Sur près de 2000 robots dans le secteur industriel slovaque, près de 90% sont dédiés à l’automobile. Les principaux investisseurs et demandeurs de cette technologie sont Volkswagen Slovakia, Kia Motors Slovakia et PSA Groupe (Peugeot Citroën).

La moitié des robots sont dédiés aux tâches de manipulation et de levage, et un autre tiers concerne les soudures des pièces.

Originally posted 2018-02-28 11:03:05.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: