Patrouilles anti-Roms interdites

Image result for Parlement slovaque

Le Parlement slovaque a voté aujourd’hui l’interdiction des patrouilles anti-Roms dans les trains, initiées par un parti d’extrême droite entré au Parlement à la faveur des élections législatives en mars.

Le Parlement a pour ce faire adopté un amendement préparé par le gouvernement de coalition du Premier ministre de gauche, Robert Fico, à la loi sur les chemins de fer, qui interdit dans les rames les patrouilles autres que celles de la police. Les députés ont approuvé cet amendement par 98 voix contre 21 et 20 abstentions. “C’est un développement positif”, a déclaré à l’AFP Grigorij Meseznikov, le responsable de l’Institut des Affaires publiques (IVO), un centre d’analyses et de recherches à Bratislava. “Nous ne pouvons accepter ou tolérer les activités visant à intimider la minorité Rom. Nous allons voir pourtant si les autorités seront en mesure d’appliquer le règlement”, a-t-il ajouté.

Les membres du Parti Populaire Notre Slovaquie-Kotleba (LSNS, opposition) avaient commencé à patrouiller dans les transports ferroviaires slovaques en avril, après qu’un garçon de 16 ans eut agressé une jeune femme de 21 ans pour lui voler son portefeuille dans un train. “Personne ne peut remplacer la police dans ce pays”, a déclaré Lucia Zitnanska, la ministre de la Justice, citée par l’agence de presse TASR.

Plus grande et plus pauvre minorité d’Europe, les Roms restent souvent socialement exclus, comme en Slovaquie où ils représentent environ 8% de la population de 5,4 millions d’habitants.

Originally posted 2016-10-25 15:16:45.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: