PSA délocalise la prochaine C3 en Slovaquie

L'usine de montage de Poissy emploie actuellement près de 5000 personnes.

Le constructeur prévoit de délocaliser la fabrication du modèle de voiture C3, actuellement à Poissy, vers la Slovaquie. Carlos Tavares, patron du groupe, doit s’y rendre vendredi pour s’entretenir avec les syndicats.

Le groupe PSA Peugeot Citroën devrait délocaliser la production de la prochaine génération C3 en Slovaquie, à Tranva, rapporte Le Figaro. Depuis la fermeture de l’usine d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, ces voitures citadines sont pour l’instant fabriquées à Poissy, dans les Yvelines, où près de 5000 personnes sont employées.

Cette délocalisation s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de PSA visant à produire des petits modèles grand public hors d’Europe occidentale, afin de spécialiser les sites français sur des versions plus haut de gramme, expliquent des sources proches du dossier. Un choix dicté par une rentabilité trop faible sur ce secteur très concurrentiel.

Carlos Tavares à Poissy vendredi

Un porte-parole de PSA a rappelé que le groupe s’était engagé, avec le contrat de compétitivité signé l’année dernière avec ses syndicats, “à préserver tous ses sites en France en leur attribuant au moins un nouveau modèle sur la durée de l’accord”, comme le rappelle le journal.

Carlos Tavares, président du directoire de PSA, doit se rendre à Poissy vendredi dans le cadre de son tour des usines. Il doit donner des précisions aux syndicats sur les modèles qui seront désormais fabriqués sur le site. Une des deux lignes de production va être arrêtée.

Cette usine fabrique également une partie des Peugeot 208 et l’ensemble des DS3. L’assemblage de ses versions “premium”, la série “XY” pourraient être conservé tandis que l’héritière de la DS3 arrivera dans les Yvelines.

Originally posted 2014-05-16 15:27:38.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: