Une étude montre que 17% des hommes russes ne vont pas vivre jusqu’à la retraite

Le Premier Ministre russe Dmitry Medvedev a annoncé l’allongement de l’âge du départ à la retraite, qui prendra effet en 2019. Cette mesure a touché les Russes dans leurs acquis sociaux, et les syndicats ont montré leur désaccord avec de nombreuses manifestations.

Les russes ne sont pas satisfait de la réforme sur les retraites, l'espérance de vie des hommes peut justifier les complaintes
Les russes ne sont pas satisfaits de la réforme sur les retraites, l’espérance de vie des hommes peut justifier les complaintes

En 2028, les hommes pourront partir en retraite à partir de 65 ans, soit 5 années de plus de qui est autorisé aujourd’hui. En 2034, l’âge pour partir en retraite pour les femmes passera de 55 ans à 63 ans en 2034.

Selon une étude de l’Institut économique et démographique, 17,4% des hommes et 6,5% des femmes ne vivront pas jusqu’à l’âge de la retraite.

Une disparité homme/femme

Pour la première génération d’hommes affectés par cette réforme – ceux né  en 1959 – 95,8% ont la projection de vivre jusqu’à 61 ans.

Pour ceux né en 1963, et donc éligible de partir se retirer à 65 ans, le taux tombe à 82,6%.

93% des femmes ont la projection de vivre jusqu’à 63 ans, lorsque la réforme sera effective en 2034.

L’étude combine les données de l’Etat fédéral russe.

 

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: