Plus de 180 croates quitte leur pays chaque jour, en destination de l’Allemagne, l’Autriche, et l’Irlande

Les citoyens croates quittant le pays devient un débat de plus en plus important au sein de la population, montrant une certaine anxiété face aux conditions de vie en Croatie, et le pouvoir d’achat stagnant.

croatian-diaspora-250

Selon le Jutarnji.hr, il y aurait au moins 250°000 croates qui aurait quitté le pays ces cinq dernières années. Ces données proviennent des bureaux d’enregistrement des citoyens d’Allemagne, d’Autriche, et d’Irlande.

Malgré une amélioration des conditions en Croatie, concernant son économie et les salaires, les départs restent élevés.

Des chiffres élevés

56°000 citoyens sont déclarés sur le territoire allemand, soit le chiffre le plus important de ces dix dernières années.

En 2012, l’année avant l’accession de la Croatie à l’Union Européenne, 5 fois moins de personnes ont émigré dans les pays énoncés précédemment. 86 citoyens croates étaient enregistrés en Irlande, 537 en Autriche, et 7600 en Allemagne.

 

La motivation première des émigrants croates est de nourrir leur famille, afin d’avoir un standard de vie correct.  Seuls 5% des émigrants réclament l’aide sociale afin de survivre dans un pays étranger.

Une amélioration insuffisante des conditions de travail en Croatie

Les employeurs croates indiquent avoir des difficultés à recruter du personnel, malgré des conditions de travail en net amélioration, notamment une augmentation significative des salaires. Le salaire moyen en Croatie a augmenté de 11% par heure, sur les deux dernières années, tandis que la moyenne européenne était de 11%.

 

Cependant, la différence avec l’Europe de l’Ouest reste conséquente, par exemple dans la construction le taux moyen croate est de 8 euros, tandis qu’en Allemagne, Autriche, ou Irlande, la moyenne est de 24 euros. Une différence tellement importante justifiant parfois un exil professionnel.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: