Au cours des 10 premiers mois de cette année, les décès ont dépassé le nombre de naissances vivantes de 259 600, selon les données de Rosstat. Il s'agissait du déclin naturel de la population le plus élevé depuis 2008, lorsque les décès étaient plus nombreux que les naissances de 362 000.

Au cours des 10 premiers mois de cette année, les décès ont dépassé le nombre de naissances vivantes de 259 600, selon les données de Rosstat. Il s’agissait du déclin naturel de la population le plus élevé depuis 2008, lorsque les décès étaient plus nombreux que les naissances de 362 000.